COMPAGNIE THEATRALE PENCUM REWMI www.pencumrewmi.fr.gd - HISTORIQUE THEATRE

HISTORIQUE DU THEATRE

Les origines du théâtre remontent à l'Antiquité. Les Grecs jouaient des tragédies lors des rites religieux en honneur du dieu Dionysos. Ces mêmes thèmes antiques sont repris au XVIIe siècle par des auteurs tels que Corneille. Les pièces doivent alors respecter plusieurs règles : la règle de la bienséance, la règle des trois unités (de temps, de lieu et d'action), et la vraisemblance. Elles sont majoritairement écrites en vers. On distingue alors deux genres différents : la comédie — comme, par exemple, L'Avare de Molière, qui a été inspiré par l'Aulularia de Plaute — et la tragédie — comme, par exemple, Phèdre de Jean Racine, inspirée d'Euripide. Un grand nombre des tragédies sont des récits mythologiques. Au XVIIIe siècle, on voit apparaître un grand nombre de comédies, telles que Le Jeu de l'amour et du hasard ou L'Île des esclaves de Marivaux. Ces pièces de théâtre ont souvent pour but la critique sociale, comme dans Le Barbier de Séville ou Le Mariage de Figaro de Beaumarchais, œuvres dans lesquelles il critique l'aristocratie. Au XIXe siècle apparaît le drame romantique, mélange de comédie et de tragédie. Ce genre illustre le courant littéraire de l'époque, le romantisme, qui s'oppose au classicisme. La règle des trois unités disparaît, à l'exception de l'unité d'action, et les auteurs écrivent en prose poétique ou en vers. On peut citer Alfred de Musset dans Lorenzaccio, Victor Hugo avec Hernani, œuvre dans laquelle le héros est marqué par la fatalité. Vers la fin du XIXe siècle (1887) apparaît un genre radicalement différent avec le Théâtre-LibreAndré Antoine adapte les textes romans qui n'étaient pas initialement prévus pour le théâtre. On y joue Tolstoï, Balzac, mais aussi Giovanni Verga, Ivan Tourgueniev. Et les œuvres inédites d' écrivains célèbres : les frères Goncourt, Villiers de L'Isle Adam[1]

Enfin, au XXe siècle, certains auteurs, comme Jean Anouilh avec Antigone ou Jean Giraudoux avec Électre, reprennent des mythes antiques. On voit apparaître le théâtre engagé, dans lequel les auteurs font passer leurs idées philosophiques, comme dans Caligula d'Albert Camus. Certains auteurs comme Ionesco réagissent vivement à ce théâtre engagé par des pièces absurdes, dans lesquelles l'auteur fait représenter des scènes sans sens apparent pour faire réfléchir différemment le spectateur. L'émergence des arts pluridisciplinaires a aussi développé un type de pièces de théâtre non-verbal ou mêlées à la danse (par exemple avec Jan Lauwers). Apparu d'abord avec les mouvements Dada et futuristes, ce genre de pièces est maintenant sorti de l'avant-garde théâtrale, pour devenir assez populaire. En témoigne par exemple le succès des pièces de James Thierrée dont La Symphonie du hanneton reçut même quatre Molières.





Commentaires sur cette page:
Commentaire de Bar( europafricaecdpm.org ), 20/04/2012, 04 04 35 (UTC):
How do i find the statistics for United States limitary negligent discharges?ya i understand they are probably high i'm not interested in your personal comments or your thoughts on it not to be offensive but i just need some numbers since OIF 1 how many negligent discharges there have been. Thanks



Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre message:


=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=